2012 état d’urgence : gauche et droite dos à dos.

Et que devrait-on dire en Auvergne où nous avons non pas un, mais deux PS : le canal historique, et le canal révolutionnaire puydomois !…

« Certes, je n’aime pas le PS d’appareil, le PS sectaire. Et Dieu Sait qu’il existe, qu’il roule des mécaniques. Je le trouve effarant, dans son contentement de lui-même, dans sa certitude d’avoir raison moralement, dans un mélange de privilèges amassés et de bonne conscience étalée, certains d’être fondé à user de tous les moyens, même les pires, pour le triomphe de sa « bonne » cause.

A droite, on partage parfois le même cynisme, la même certitude que la fin justifie les moyens, mais au moins la bonne conscience en bandoulière nous est-elle épargnée

Un tel agacement, je le ressens surtout quand ils se trouvent en groupe, en section, en meute […] ».

F. BAYROU, 2012, état d’urgence, p. 35, éd. PLON, 2012

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Michel SAUVADE

À propos de Michel SAUVADE

Maire de Marsac en Livradois depuis 2008 Président de la communauté de communes Livradois, Porte d'Auvergne Membre du bureau politique du MoDem 63
Cette entrée a été publiée dans MoDem, politique, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.